01 85 73 72 44

supervisé par
notre cabinet d'avocat

Hugues Lallemand, expert conseil en développement

Hugues Lallemand rejoint le cercle très fermé de Net'Wash en tant qu’expert conseil dans le développement des grands projets économiques et touristiques

Si l’on doit décrire Hugues Lallemand en quelques mots, il semble que l’évocation suivante se rapproche au mieux de la réalité : « Une rencontre improbable entre un premier de la classe et un enfant terrible » ... ou encore « L’universitaire au parcours autodidacte » ... On l’aura compris, il y a quelques paradoxes dans le personnage et c’est sans doute cela qui en fait un être humain qui ne laisse personne indifférent et un acteur du marketing de projet recherché.

Hugues Lallemand rejoint Net’Wash afin d’apporter ses compétences complémentaires à l’équipe d’experts conseils déjà réunis autour du fondateur de l’agence Net’Wash Stéphane Alaux. Depuis plus de 20 ans, Stéphane Alaux arpente les routes du web et son expérience s’est construite avec l’évolution du média, au fil des ans et des découvertes technologiques.

Lui-même expert dans son domaine, Stéphane a vu les besoins de ses clients changer, l’image digitale étant devenue l’image même de la femme ou de l’homme public, du chef d’entreprise ou de la dirigeante… Cette image digitale est devenue la réputation de l’entreprise, de la marque. Elle n’est donc plus seulement le résultat des travaux à mettre en valeur, elle est carrément à l’origine de la réussite d’une entreprise, en s’appuyant sur la vie des acteurs principaux, sur le contexte dans lequel ils travaillent, la qualité des produits offerts et sur de nombreux autres éléments.

Tout ceci a fait que l’agence de E-réputation s’est transformée en agence conseil en réputation, puis plus largement en marketing digital, puis en marketing tout court, études, recherches, soutien au développement à la clé. En 2021, la réputation et les compétences de Net’Wash sont établies. L’agence a créé de nouvelles activité et accompagné de nouveaux clients sur des chemins bien différents que ceux qu’elle empruntait dans les premières années…

Hugues Lallemand, un bon cursus universitaire couplé à la logique des pionniers

On revient donc à la logique des pionniers, le cycle de vie « des affaires » ayant déjà tourné plusieurs fois… Et un pionnier, justement, en voici un en la personne d’Hugues Lallemand, un intellectuel musclé, qui fréquente « le gratin » mais s’intéresse au terroir et aux personnes qui en font la substantifique moelle ! Un combattant qui sait se poser derrière une page blanche, un relationnel qui ne table pas uniquement sur la diplomatie mais sait devenir exigeant quand cela s’impose à lui, montrant ainsi qu’il ne craint pas de dévoiler sa personnalité, sans peur du « qu’en dira-t’on ? »

Son cursus est un peu atypique, mais néanmoins efficace. Titulaire d’un diplôme d’études supérieures en gestion des entreprises publiques (Paris IX Dauphine) et d’un DEA en finances publiques & droit fiscal (Paris II Panthéon Assas), il part dès la fin de ses études en Afrique, pour contribuer à la création de dispensaires. Ces actions lui font découvrir le milieu humanitaire et des territoires où la vie n’a pas le même prix qu’en Europe… Ses obligations militaires l’emmènent au 3e RPIMa en tant qu’officier parachutiste.  Ce début de vie active dessine les contours de la personne que sera Hugues Lallemand dans l’avenir : de l’action, de l’anticipation, de la créativité (débrouillardise ?) des solutions à apporter, du changement, de la découverte et surtout, on emmène du monde avec soi !!…

Les USA, le déclencheur

Départ aux États-Unis – un incontournable pour les aventuriers patentés – une destination qui lui donnera l’opportunité de découvrir la communication d’entreprise dans une entreprise spécialisée. Cette découverte vient compléter la palette de l’homme qui s’est construit sur des expériences bien diverses, parfois contradictoires, mais toutes formatrices.

Les USA auront peut-être été la dernière touche de couleur nécessaire à la palette de l’artiste du marketing qu’il deviendra très vite. L’heure du retour en France sonne pour un Hugues Lallemand prêt à décliner avec enthousiasme les usages marketing avancés des américains. A sa manière bien sûr…

Les étoiles brillent dans le ciel du Poitou !

Des rencontres opportunes et des lieux propices seront le terreau qui fertilise une appétence pour le développement touristique de territoires, qu’il va appliquer dans la Vienne… Et pour longtemps. Ce qu’on appelle aujourd’hui le marketing territorial, une discipline incontournable pour l’avenir de nos belles régions et pourtant encore peu pratiquée en France, devient le violon d’Ingres d’Hugues Lallemand.

C’est en virtuose qu’il mène une politique de développement de projets dans le Poitou, un territoire qui ne disposait globalement pas d’industrie ni d’une grande ville dont la visite aurait pu à elle seule susciter un accès touristique. Chargé du développement touristique du territoire, il va devoir relever de nombreux challenges, car il n’y a pas forcément un début de pelote à démêler pour dérouler le fil de la renommée ! En effet, la région est belle, le patrimoine naturel et historique est intéressant, on y vit bien, mais… Cette description peut s’adapter à de nombreuses autres régions de France…

Alors il a fallu être créatif et combattif… Imaginer des concepts, les structurer pour les rendre viables, les adapter au terrain et les rendre attractifs pour les mettre en œuvre. Le militaire formé à l’humanitaire a sublimé le « marketing man » à l’américaine pour arriver à concrétiser de gros et de petits projets. La technique a dû être soutenue par ce qu’Hugues Lallemand appelle des « perles rares » : des femmes et des hommes désireux de s’approprier les projets et capables de les gérer ensuite. 23 ans plus tard, le développeur avait atteint le plein régime pour ce territoire où ont fructifié des projets comme le Futuroscope, le Center-Parc du Bois aux Daims ou de grands parcs animaliers de nouvelle génération…

Certes il est extrêmement valorisant d’imaginer, de réaliser et de voir réussir de gros dossiers nécessitant des leviers politiques, économiques, humains, mais c’est aussi un puissant euphorisant de faire naître et voir vivre de petits projets élaborés au niveau municipal, professionnels ou individuels ; c’est ce à quoi il s’est attaché : emmener derrière les locomotives de nombreux wagons régionaux permettant de faire bouillonner le territoire, de le rendre vivant et unique. Créer l’interactivité et l’émulation, donner envie à tout un chacun de créer son gite, son restaurant, un projet d’agrotourisme ou encore de réaliser une première nationale, le village flottant…

Le résultat économique s’est fait sentir et Hugues Lallemand peut s’enorgueillir d’avoir joué un rôle déterminant dans la création d’un projet de territoire, sa réalisation et sa réussite, grâce à une implication de tous les instants et un enthousiasme sans cesse au rendez-vous.

L’avenir du tourisme passe par la formation et une vision économique globale

Hugues Lallemand : « J’ai souvent remarqué que les souvenirs les plus marquants pour les touristes restaient l’accueil qu’ils avaient reçu pendant leur séjour. »

Si l’on raisonne ainsi, on se rend compte que tout territoire comporte ses beautés, ses particularités, ses découvertes… On peut comparer la beauté de 2 paysages, la hauteur de 2 montagnes, la longueur de 2 rivières, sans arriver à se décider de ce qui est « mieux » finalement… Alors que ce qui fait la différence, c’est toujours l’accueil que l’on a reçu, meilleur ici que là-bas… Et l’accueil est quelque chose qui s’apprend, qui s’organise, qui se bonifie avec le travail…

Cet accueil est réalisé par les êtres humains qui habitent une région donnée, avec sa culture, son accent, sa cuisine. Et c’est cela qu’il faut faire vivre au touriste, cet instant incomparable né dans un lieu précis, avec des personnes précises et nulle part ailleurs. Ainsi, dans un monde sans frontières, chaque territoire pourrait avoir une part raisonnable dans le marché du tourisme. Pour peu que chacun devienne un transmetteur de l’âme de son territoire, en s’appuyant sur les infrastructures nécessairement mises en place pour atteindre les objectifs stratégiques.

Le tourisme est un levier extraordinaire de développement, car il devient le « déclencheur » pour attirer d’autres visiteurs, des investisseurs, des nouveaux acteurs sur le territoire.

Personne ne vient dans un endroit où il ne se passe rien…Un territoire meurt faute de projets.

Faire partie d’une équipe commando, une idée qui séduit Hugues Lallemand

Aujourd’hui, Hugues Lallemand est devenu un expert du marketing territorial et il cherche une audience plus large. Dans les tendances actuelles de pôles de compétences, des réseaux, des pôles d’attractivité, il s’est senti motivé par le fait d’appartenir à une équipe d’experts, tous complémentaires et permettant d’obtenir des résultats très efficaces. Il se félicite d’un rapprochement avec une entreprise dynamique et polyvalente, au service de ses idées comme il se met au service de l’équipe. L’heure est à l’échange, à l’intelligence collective, à la Co créativité.

Pour un aventurier, le coin de la rue peut être territoire d’exception et Hugues Lallemand se voit bien explorer tous les coins de rue… Il est donc 100% partant avec Net Wash, pour contribuer à accompagner des entreprises en développement, à soutenir et développer des grands projets territoriaux à investissements mixtes, à participer à des initiatives qui dépassent les frontières…Transformer le plomb en or, c’est un peu le travail des agences de communication & marketing, mais ce n’est pas grâce à la magie. La réussite s’obtient à force de connaissance, d’expérience et d’interprétations réussies, d’inspiration éclairée.

Hugues Lallemand


Contactez

Un de nos experts

Quel que soit votre corps de métier, si vous êtes sur internet, vous êtes aujourd'hui concerné par l'e-réputation.
Nous essayons de proposer des solutions adaptées aux problématiques spécifiques de chacun.

    We call

    you back