supervisé par notre cabinet d’avocats

JULIEN DELPY

Emergenza, plateforme du concert participatif

 

INTERVIEW DE JULIEN DELPY

Manager général du festival Emergenza.
Par Stéphane Alaux, Expert E Réputation
Fondateur du cabinet E Réputation Net Wash

Julien Delpy, Manager général du festival Emergenza, première plateforme de concert participatifs en France et à l’étranger.

1/ Bonjour Julien Delpy, pouvez vous vous présenter et nous expliquer votre métier ? Et comment en êtes-vous arrivés là ?

Julien Delpy : Je suis Manager général du festival Emergenza pour l’Europe de l’ouest, le Québec, la Russie et l’Asie.
Emergenza est une plateforme de concerts live participatifs qui permet aux groupes de tout niveau de jouer sur des vraies scènes dans les grandes villes de France et dans 28 pays dans le monde.
J’ai participé au tremplin il y a une quinzaine d’années quand j’étais étudiant et suite à ça nous avons eu une envie mutuelle de collaborer. J’ai commencé comme un job étudiant avant de gérer Paris puis le reste de la France et désormais plusieurs pays.

2/ Vous travaillez pour le festival Emergenza, comment est né le projet ?

Julien Delpy : Le concept est né en à Rome en Italie en 1992. Plusieurs groupes se sont réunis pour organiser un concert dans une belle salle du centre ville ensemble. L’année d’après ils étaient une cinquantaine à vouloir le faire et une sélection live a été organisée, c’est le début de l’aventure. L’événement est né pour donner la possibilité à tous ces artistes de jouer live sur des vraies scènes équipées, d’abord en Italie puis dans le reste de l’Europe et en Amérique.

3/ En terme de chiffres, de participants, pouvez-vous nous en dire plus ?

Julien Delpy : Nous sommes à 20 éditions en France et annuellement nous recevons environ 800 groupes sur plus de 250 dates de concerts. Au niveau mondial, ce sont près de 4500 groupes qui participent. Les 20 meilleurs groupes se retrouvent ensuite pour une finale mondiale qui se fait en Allemagne au sein du festival Taubertal en Bavière. Chaque année nos groupes jouent entre des belles têtes d’affiches comme The Cure, Editors, Limp Bizkit, Biffy Clyro, Jimmy Eat World, NoFX, Apocalytica ou Skunk Anansie.
Nous sommes ouverts à tous les styles de musique et même si une majorité de groupes sont rock, nous accueillons aussi bien de la funk que du reggae, du Hip hop, de la chanson ou du métal.

4/ Quelles sont les modalités de participation ?

Julien Delpy : La participation est entièrement gratuite, nous sommes ouverts aux artistes de tout genre, il suffit ils habitent à moins de 100 Km de l’endroit où se font les concerts.

5/ Comment se fait l’inscription ?

Julien Delpy : L’inscription se fait sur notre site www.Emergenza.net ! Ensuite, nous rencontrons chaque groupe qui souhaite participer pour comprendre leur projet musical et programmer la première date de concert.

6/ Que peut-on gagner en participant ?

Julien Delpy : Le vainqueur international gagne 6 semaines de studio et une tournée en Europe. Les deux gagnants au niveau participent à la Finale mondiale qui se fait dans le cadre du Taubertal Open Air festival en Allemagne. Ils remportent aussi 10 jours de studio et le pressage de 1000 disques .
Des prix techniques sont également offerts aux meilleurs musiciens, une batterie Tama, 15 cymbales Istanbul, 10 instruments Ibanez aux meilleurs guitaristes et bassistes lors des finales partout en France.
Après, la compétition est plus une excuse qu’autre chose, le but c’est avant tout de faire jouer les groupes, leur permettre des échanges entre musiciens, aller à la rencontre du public, leur apporter des feedbacks professionnels.

7/ Quels sont les groupes ou chanteurs qui ont été lancés par Emergenza ?

Julien Delpy : De nombreux groupes aujourd’hui professionnels ont joué avec nous par le passé, des BB brunes en passant par Royal Republic ou encore Nico & Vinz (disque de platine dans 11 pays en 2014).
Au totale, plus de 80 participants ont été signés par des labels au cours des 10 dernières années.

8/ Comment recherchez vous les salles partenaires où les artistes jouent ? Ainsi que les lots et autres prix à gagner ?

Julien Delpy : En fonction des villes et des pays, les modes de fonctionnement sont très différents d’un lieu à l’autre. La plupart des grandes salles avec lesquelles nous travaillons sont privées et nous les louons. Nous sommes particulièrement fiers de compter parmi les salles des lieux mythiques comme le Bataclan, le London Marquee, Bowery Ballroom (NY), Whisky a gogo (LA), Posthalle (Berlin), L’Alcatraz (Milan), le 013 (Tilburg) ou le Botanique (Bruxelles).
C’est un travail de fond pour chercher les lieux et organiser la location plusieurs mois à l’avance, nous avons une équipe qui travaille très en amont pour tout trouver. En ce qui concerne les prix, le but c’est avant tout de travailler main dans la main avec des partenaires qui ont envie d’aider nos groupes à avancer d’une façon ou d’une autre, que ce soit avec des instruments ou du temps de studio.
Nous avons la chance d’avoir des partenaires solides (Marshall, Tama, Ibanez…) qui croient en notre projet.

9/ Comment avez-vous développé votre notoriété au fil des ans ? Est-ce que l’évolution des réseaux sociaux a eu un impact sur votre réputation ?

Julien Delpy : La notoriété s’est surtout faite avec le bouche à oreille en particulier dans les premières années. Nous n’avions pas les moyens d’être présents sur les gros médias traditionnels et nos meilleurs alliés étaient sans doute les groupes qui en parlaient autour d’eux. Aujourd’hui on à peu près de 50% des groupes qui participent dont un membre ou plus a déjà participé.
L’arrivée des réseaux sociaux a été un vrai plus pour nous, une vitrine pour promouvoir aussi bien les événements que les groupes participants et une façon très intéressantes et bien plus ciblées de toucher les groupes et leurs fans.
Nous sommes très présents sur Facebook où notre page compte plus de 75.000 likes, en revanche nous sommes encore trop discrets sur Twitter et autres mais nous faisons des progrès.

10/ En matière d’E-réputation, quel est l’impact de votre tremplin pour les participants ?

Julien Delpy : Notre site internet est particulièrement bien référencé et chaque groupe participant a un espace sur notre site. Très souvent notre page sort sur les moteurs de recherche avant les différentes pages des groupes. Une vraie aubaine en particulier pour les artistes qui ont des noms très communs.
Grâce à nos équipes de promotion des concerts, nous avons également la chance d’avoir nos événements listés sur la plupart des gros sites d’annonce de concert, sur les plateformes de vente en ligne et bien entendu sur Facebook, il y a une vraie visibilité sur chacun des concerts.
Au delà de ça les réseaux sociaux sont l’écho du quotidien et les concerts favorisent l’exposition et les rencontres. Le groupe vainqueur de l’an dernier à Paris a vu sa page être likée de plus 600% en un an suite à l’exposition reçue.

Ils nous aiment !

 

    

  

Ils nous détestent !

   

 

 

Ils parlent de nous !