supervisé par notre cabinet d’avocats

ERIC MOURGUIART

Le consulting à l’international

INTERVIEW DE ERIC MOURGUIART

Consultant.
Par Stéphane Alaux, Expert E Réputation
Fondateur du cabinet E Réputation Net Wash

1/ Pouvez-vous nous parler de votre parcours ?

Éric Mourguiart : Un parcours d’abord très classique (et essentiellement dans les services) pour un étudiant d’école de commerce de province (ESC Pau): attaché commercial, chef des ventes, directeur régional des ventes, 3 entreprises et un déménagement de Bordeaux à Paris…le tout bouclé en 10 ans. Le vrai tournant sera…mon mariage! La rencontre de ma future épouse, une espagnole totalement bilingue qui m’encourage à parler espagnol. Une opportunité en interne au sein de Seita comme chef de marché expatrié en Argentine, la découverte d’un nouveau continent, du marketing opérationnel et des partenariats avec d’autres multinationales dans le monde des produits de grande conso… Puis Cape Town, dans un poste quasi-similaire. 5 ans plus tard, retour en France, totalement trilingue, une fusion Seita – Tabaccalera qui donne naissance à Altadis, l’Amérique Latine à nouveau stratégique, un poste de directeur régional, une restructuration qui me met un pied en Afrique du Nord, un rachat d’Altadis par les anglais d’Imperial Tobacco qui me met un 2nd pied en Afrique du Nord suivi d’une expatriation de 3ans en Algérie… Un dernier retour en France en 2014 pour la gestion d’un projet international de réorganisation commerciale sur les régions Afrique, Moyen-Orient & Indochine. Ce seront 2 années de voyages permanents sur 3 continents et un goût développé pour le conseil et l’accompagnement des équipes dirigeantes locales.

2/ Vous allez démarrer une activité de consulting, pouvez-vous nous en dire un peu plus ?

Éric Mourguiart : Mes 20 années de gestion de marchés à l’international m’ont permis d’acquérir une bonne expérience dans la gestion de partenariats, de la Joint Venture entre multinationales au simple contrat de distribution avec une PME. J’ai envie de faire profiter les PME de mon expérience en les accompagnant dans leur développement à l’international. Ils ont souvent des idées extraordinaires, des produits très performants mais souffrent trop souvent d’un manque de ressources, de temps ou parfois d’expérience pour se développer au-delà de leurs marchés naturels et historiques. Ils sont aussi très souvent totalement accaparés par leurs quotidiens ce qui rend très difficile la mise en route de nouveaux projets. Je voudrais être celui qui leur permettra de trouver le marché, le partenaire, le modèle et se développer à l’international… et participer ainsi directement et de manière très personnelle au développement de ces PME. Mais j’ai aussi vu des partenariats sophistiqués entre multinationales ne pas fonctionner pour des problèmes de compréhension, d’absence de stratégie et d’objectifs communs, de suivi et de communication entre les équipes opérationnelles. J’ai aussi envie d’être celui qui sera ce lien manquant entre 2 partenaires, celui qui permettra de retrouver l’esprit de départ et d’atteindre les objectifs initialement fixés lors de la signature du contrat.

3/ Pourquoi avez-vous souhaité vous lancer dans cette activité ?

Éric Mourguiart : La dimension humaine, le caractère personnel dans la relation avec son client, une totale indépendance et liberté d’action sont les éléments déterminants dans mon choix. Tout en restant dans un contexte international, un point non-négociable et indispensable pour avoir du plaisir dans mes missions au quotidien.

4/ Pour vous qui avez été manager pendant de nombreuses années, comment faisiez-vous pour tirer le meilleur de vos équipes ?

Éric Mourguiart : Exemplarité, proximité, respect, reconnaissance, partage, écoute, empathie… en plus des techniques de management traditionnelles. Mais elles ne servent à rien si, comme individu, comme personne, vous n’avez pas su ou voulu adopter ces comportements !

5/ Vous avez occupé des postes importants ce qui est souvent synonyme de pression, comment gérez-vous le quotidien ?

Éric Mourguiart : La pression fait effectivement partie du « package » et doit être vécue comme une vraie chance, comme quelque chose de positif. Elle permet de réaliser avec ses équipes des performantes inattendues, elle permet aussi de très belles aventures humaines. C’est un vrai carburant à la performance. Dissocier la vie professionnelle de sa vie personnelle est impératif, cela vous permet d’équilibrer vos journées et de relativiser les évènements en les mettant en perspective.

6/ Vous êtes très sportif, quelle place le sport prend-t ’il dans votre vie ?

Éric Mourguiart : De plus en plus de place…il me faut profiter de mes dernières années de bonne forme physique pour jouir des très exigeants sports de glisse même s’il faut aussi préparer le futur en s’ouvrant à des sports moins traumatisants physiquement comme le vélo.

7/ Vous êtes originaire du Pays Basque, et vous êtes amené à beaucoup voyager, pourriez-vous vivre ailleurs ?

Éric Mourguiart : Oui, d’autant plus que je l’ai déjà fait: 1 an et demi à Buenos Aires, 3 ans à Cape Town, 3 ans à Alger. L’expatriation est une occasion unique de découvrir de nouvelles cultures, de nouvelles personnes, de nouveaux paysages… Elle vous rend unique en questionnant (brutalement parfois!) votre mentalité, vos acquis, vos habitudes, vos certitudes… et en trouvant de belles réponses « chez les autres »

Eric Mourguiart sur 2bubbleblog
Présentation d’Éric Mourguiart
Qu’est-ce que le managing avec Éric Mourguiart ?

Ils nous aiment !

 

    

  

Ils nous détestent !

   

 

 

Ils parlent de nous !