supervisé par notre cabinet d’avocats

Joël Broulou

Cabinet conseil CC10

FACTURE IMPAYEE, de la part de l’entreprise CC10 à destination de Net’Wash

(envoyée le 25/05/2018, toujours impayée à ce jour)

 

INTERVIEW DE M. Joël Broulou

PDG du cabinet conseil CC10
Par Stéphane Alaux, Expert E Réputation
Fondateur du cabinet E Réputation Net Wash

Joël Broulou spécialiste du recrutement, de la formation professionnelle et de l’accompagnement des porteurs de projets nous parle de son projet actuel : La création et l’organisation de salon du VTC et le cabinet CC10.

1/ Pouvez nous parler de votre formation et de votre parcours ?

Joël Broulou :
10 ans d’expérience dans le textile, de stagiaire à directeur de magasin (Esprit, Célio, Lacoste, Comptoir de Contonniers, Agnès b, Burton off London)
8 ans à mon compte, création d’entreprise, ouverture de 4 points de ventes en franchise sur Marseille (2003 à 2011)

2/ Quelle est votre expérience professionnelle la plus pertinente?

Joël Broulou :
Création de 4 points de ventes en franchise pendant 8 ans (création d’entreprise ; gestion ; recrutement ; formation ; négociation immobilière ).

3/ Vous êtes donc passionné par l’aide et l’accompagnement des porteurs d’affaires. ?

Joël Broulou :
Oui il me permet de partager mon expérience avec d’autre, de leur faire bénéficier de ma vision du chef d’entreprise (posture, défendre ses idées, résistance au stresse, analyse)…

4/ Parlez-nous des spécificités de votre cabinet conseil CC10 ?

Joël Broulou :
Société à taille humaine (1 personne) mission personnalisé
Le cabinet repose sur 3 métiers : recrutement ; formation professionnelle (création et animation d’ateliers sur les problématiques de recherche d’emploi) ; accompagnement des porteurs de projet et avis sur la gestion.

5/ Comment voyez-vous l’évolution de la formation professionnelle ?

Joël Broulou :
Incontournable ! Le monde connait une évolution rapide au niveau des techniques et il est indispensable d’affronter le marché de l’emploi en ayant une formation adaptée. Idem pour les salariés en poste ils devraient aussi envisager plusieurs fois par an de suivre une formation…

6/ Vous allez nous parler de votre salon, mais comment vous est venue l’idée de
créer un évènement dédié au VTC ?

Joël Broulou :
Le salon est né d’un constat pourquoi ce secteur d’activité propice à la formation professionnelle, à la création d’entreprise, à l’emploi n’a t-il pas son propre salon permettant aux futurs chauffeurs – chauffeurs en activité de rencontrer une pluralité de professionnels, et de valoriser la profession.

7/ Ce salon a pour objectif de mettre relation deux populations complémentaires,
qu’elles sont-elles ?

Joël Broulou :
Les futurs chauffeurs, les chauffeurs en activité, les retraités à la recherche d’un complément de retraite ; les personnes en recherche d’un compléments de
salaire.

8/ L’avenir du salon, comment l’envisagez-vous ?

Joël Broulou :
Après Lyon (17, 18 avril) et Paris (le 9 octobre prochain) Le salon du VTC poursuit son développement national : Marseille (12 décembre 2018) , Lille (9 janvier 2019)

9/ Comment voyez-vous l’avenir du métier du VTC, tout en sachant qu’UBER a plus que quelques longueurs d’avances dans ce domaine ?

Joël Broulou :
La société Uber a révolutionné ce marché en dépoussiérant un ancien métier : chauffeur de grande remise…mais selon ma propre analyse le marché du VTC a de l’avenir car il répond aux problématiques de mobilité de la population française…

10/ L’E réputation un nouveau challenge à relever pour les entreprises, à votre avis, comment les dirigeants doivent se comporter avec le web 2.0 et la gestion de leur E Réputation ?

Joël Broulou :
En effet, le Cabinet Conseil CC10 est en train d’amorcer un important virage en terme de développement et son exposition sera de plus en plus grande sur les réseaux sociaux…conséquence il nous faut mieux construire notre image mais aussi être en capacité de la protéger…

Merci Joël.

Ils nous aiment !

 

    

  

Ils nous détestent !

   

 

 

Ils parlent de nous !