SEO off-page

SEO off-page : le netlinking comme levier de performance

Le SEO off-page, communément appelé SEO off-site, consiste à développer la notoriété d’un site web, non pas en y apportant des modifications (optimisation on-page), mais au travers d’une stratégie de netlinking. Cela veut dire qu’on va chercher à renforcer les liens qui pointent vers ledit site web, des liens qu’on appelle « backlinks », et qui sont le critère déterminant dans la réputation d’une page.

Il faut savoir que Google a fondé son algorithme de classement des résultats de recherche sur les liens que les sites font entre eux, donc les backlinks. Concrètement, Google explore les sites web et prend en compte les liens entrants, entre autres facteurs, pour classer la page en question sur les SERP (Search Engine Result Page). Le SEO off-page désigne la stratégie de link building, soit le fait de générer un maximum de liens « de qualité » pointant vers votre site web pour en renforcer l’autorité.

C’est quoi un lien ou un backlink ?

A l’origine, les sites font des liens entre eux pour renvoyer l’internaute vers une référence, une information complémentaire, ou quelque chose que l’auteur aime.

C’est donc une manière de partager avec les autres quelque chose. Et, c’est là dessus que tout l’algorithme de Google se base, si quelque chose est énormément partagé, c’est qu’il est populaire, aimé et qu’il doit donc figurer en tête (c’est une schématisation rapide).

Donc voilà ce qu’est un backlink à l’origine : une référence / mention / recommandation, permettant de faire connaître quelque chose.

Le backlink a d’autres noms : lien, lien hypertexte, hyperlien… ce sont des synonymes.

All the Lorem Ipsum generators on the Internet tend to repeat predefined chunks as necessary, making this the first true generator on the Internet.

Qu'est-ce que le Netlinking, Link Building ou SEO off-page ?

Le SEO off-page ou SEO off-site désigne les techniques d’optimisation qui peuvent améliorer votre classement dans les pages de résultats des moteurs de recherche (SERP). A la différence du SEO on-page, ces techniques prennent place en dehors de votre site, et consistent principalement à attirer des liens d’autres sites web (link baiting), mais également à avoir une stratégie de communication incluant les liens vers votre site via des publications dans les médias, des échanges avec d’autres professionnels complémentaires de votre secteur, la mise en avant de votre site ou services et produits de votre site par des blogueurs, influenceurs, youtubeurs, etc…

SEO off-page, SEO on-page : quelles différences ?

Le SEO off-page est principalement un travail de génération de liens et d’évaluations qui permettent à votre site de gagner en crédibilité et à mieux se positionner dans les SERP. Quant au SEO on-page, il consiste à optimiser des éléments de votre site web (mots clés, liens internes…) afin que vous puissiez obtenir un meilleur classement pour les mots clés que vous ciblez. La différence la plus importante entre le SEO on-page et le SEO off-page est que Google se base sur le premier pour mesurer la pertinence de votre page, et sur le second pour juger de la crédibilité (ou autorité) de votre site web.

Pourquoi le netlinking est-il si important ?

L’importance du SEO off-site réside dans le fait qu’il indique à Google que votre site web fait autorité dans son domaine. En effet, chaque lien de qualité que vous recevez agit comme un vote de confiance de la part d’autres sites crédibles aux yeux du moteur de recherche. C’est ce qui permet de départager les sites web qui ont la même qualité de SEO on-page afin que les moteurs de recherche sachent comment les classer dans les SERP.

Prenons l’exemple de deux sites web d’organisation d’événements dont le contenu est similaire. Quel site sera le mieux classé ? Si les sites utilisent des stratégies de SEO on-page similaires, les signaux de SEO off-site peuvent aider à déterminer quel site sera le mieux classé dans les résultats de recherche. Il faut savoir que Google mesure les facteurs de SEI off-page, comme le nombre et la qualité des backlinks. Ainsi, si l’un des deux sites possède plus de backlinks provenant de sources réputées, alors que l’autre site n’a reçu aucune mention en ligne, le premier sera probablement mieux classé.

Considérez un site web sans SEO off-page comme un mariage pour lequel on n’a envoyé aucune invitation. Personne n’y viendrait !

Link building : de quoi parle-t-on ?

Le link building (création de liens) est le pilier central de toute stratégie d’optimisation off-page, au vu de l’importance des liens dans l’algorithme de Google. Lorsqu’elle est bien employée, la méthode se révèle d’une efficacité redoutable. Historiquement, le link building est la stratégie de SEO off-site qui semble le plus résister à l’épreuve du temps. En effet, il faut savoir que, depuis sa création en 1998, Google utilise les liens pointant vers un site web pour en déterminer la qualité et l’autorité. Cet algorithme s’appelle le PageRank et un brevet a été déposé à ce sujet par Larry Page et Sergeyi Brin. Concrètement, si vous avez beaucoup de liens qui pointent vers votre page (backlinks) provenant de plusieurs sources pertinentes, Google considérera que votre site web fait autorité dans son domaine. Ce dernier verra son classement amélioré dans les SERP de manière organique (référencement naturel). Ainsi, une fois que vous aurez appris à exploiter les différentes stratégies de link building, vous allez constater une croissance rapide et importante de votre classement dans les SERP, mais aussi de votre trafic.

Stratégie de link building : les facteurs de réussite

Nous vous le disions, le link building constitue l’épine dorsale de toute stratégie de SEO off-page, étant donné l’importance des backlinks dans l’algorithme de Google. Rappelons également que l’un des principaux objectifs du SEO off-site est de renforcer l’autorité de votre site web, via des backlinks. Ces liens provenant de sites d’autorité aident ainsi à mieux positionner votre page, car ils constituent une sorte de votre de confiance d’un site à un autre. 

A ce stade, vous aurez compris que tous les liens ne se valent pas. Ainsi, l’objectif principal d’une stratégie de link building est d’obtenir des backlinks dits de qualité, c’est-à-dire provenant de sites faisant autorité dans leur domaine. Il est également très important de garder à l’esprit que la qualité des liens est plus importante que leur quantité. Cela dit, en tant que technique de SEO off-page, le link building ne se limite pas à cibler des sites d’autorité. Bien sûr, celle-ci est très importante, mais elle n’est pas le seul facteur de réussite du SEO off-site. Autrement dit, quelle est l’anatomie d’un « bon » backlink ? C’est ce que nous allons vous expliquer dans la suite.

L’anatomie d’un backlink : qu’est-ce qu’un lien de qualité ?

Il y a de nombreux facteurs influant sur la qualité d’un lien. Et c’est à ce niveau-là que tout le travail de l’agence seo doit porter : obtenir des liens de qualité.

En effet, vous trouverez de nombreux prestataires capables de mettre en place de centaines, voire des milliers de liens pour 5 euros. Mais soyons sérieux, si ça marchait tout le monde serait numéro 1.

Donc quelle est la différence entre cette multitude de liens qui ne coûtent quasiment rien (du netlinking gratuit en somme) et un vrai travail de link building ?

  1. Critère de qualité numéro 1 : la pertinence  (“Vrais backlinks” vs Backlinks d’annuaires ou liens dans les forums)

Il y a longtemps, longtemps, longtemps (nous insistons pour que vous compreniez bien qu’aujourd’hui c’est terminé), il suffisait de modifier 2 ou 3 choses sur un site et de l’inscrire dans des annuaires gratuits pour qu’il soit bien référencé.

Il existe donc des logiciels, appelés logiciels de soumission, qui ont des bases de données entières d’annuaires gratuits et qui, une fois paramétrés, font toutes ces inscriptions à votre place. Vous commencez donc à comprendre comment font ces prestataires pour vous vendre quelques milliers de backlinks pour le prix d’un album BD des schtroumpfs.

A côté de ça il existe d’autres logiciels (des logiciels d’automatisation) que l’on peut paramétrer pour qu’ils envoient des messages dans des forums (où l’inscription est également gratuite). Si par exemple vous êtes une agence immobilière, vous risquez de vous retrouver avec des centaines de liens provenant de la signature d’un nom russophone sur un forum de tuning auto ou avec des messages sans queue ni tête indiquant un lien vers votre site depuis un forum sur les régimes amincissants.

Les forums ne sont parfois même pas en français. Bref, les liens ne sont absolument pas pertinents. En plus de tous ces problèmes, rappelons que le contexte (la thématique) du backlink est très important mais nous en parlerons dans le critère numéro 4. 

  1. Critère de qualité numéro 2 : l’autorité du site qui fait le backlink

Venons-en maintenant à la “puissance” du backlink. Vous savez, le fameux PageRank que certains, dans le jargon du métier, appellent le “jus”. C’est à dire l’essence transmise par le lien au site vers lequel il est fait.

Selon cet algorithme du PageRank, tous les sites ont une note. Plus la note est élevée, plus la puissance transmise est importante. Par exemple, si demain Google décidait de faire un lien vers le site de votre salon de coiffure, il y a de fortes chances pour que celui-ci devienne populaire et soit mieux positionné. En effet, ce lien va influer sur son classement.
Maintenant si le lien est fait depuis le blog de votre voisin que personne ne connaît et ne va lire, il y aura peu d’impact.

Pourquoi ? Parce qu’un lien depuis un site d’autorité est plus puissant qu’un lien depuis un site peu autoritaire. Ici, on pourrait presque remplacer “autoritaire” par “populaire”.

  1. Critère de qualité numéro 3 : la fiabilité du site qui fait le backlink

Oui mais, me direz-vous, si ce site est populaire pour de mauvaises raisons ? Par exemple, il y a sur internet un peu de tout et de n’importe quoi. Et parfois le n’importe quoi est très populaire. 

Pour cela Google classe également les sites selon leur fiabilité. Une mise à jour récente permet de voir cela. Afin de lutter contre les fake news, Google prends de plus en plus en compte ce critère. Il y a donc des sites (généralement inscrits sur wikipedia) qui bénéficient d’une explication exhaustive :

Et d’autres qui eux, sont considérés comme des sites lambdas :

On peut légitimement penser que les premiers bénéficient d’un indice de confiance en termes de fiabilité dont ne bénéficient pas les autres.

Un backlink en provenance des premiers sera généralement plus performant que le reste.

    4. Critère de qualité numéro 4 : le texte d’ancre et le contexte du backlink

Commençons par le contexte car c’est extrêmement important. Et reprenons depuis le début : qu’est-ce qu’un backlink ?

Nous avons expliqué que c’est une sorte de recommandation ou d’indication. Un renvoi vers un autre site ou une autre page du site. Si votre domaine est l’immobilier, il paraît tout à fait naturel que ce soient des personnes de votre domaine ou des clients qui fassent des liens vers vous.

Par exemple vous pouvez avoir des liens depuis les sites de vos partenaires financiers ou bancaires, des liens depuis les sites de vos partenaires assureurs, des liens depuis les sites de vos confrères si vous menez des opérations conjointes… ainsi que des liens depuis les blogs personnels de vos clients ou de personnes sur le même secteur géographique que vous.

Bien entendu ça ne se limite pas à ça, vous pouvez très bien organiser une opération caritative et avoir un lien par exemple depuis l’association pour laquelle vous avez fait ça. Ou bien avoir un lien depuis le garage automobile pour lequel vous avez trouvé le local dans lequel il exerce.

Mais d’une manière générale, le contexte/thématique du site devrait être celui de votre secteur d’activité avec quelques exceptions. Si, à contrario, en étant une agence immobilière vous n’avez des liens que depuis des sites d’agences web, il est fort probable que ceux-ci soient moins performants que des backlinks provenant d’acteurs de votre secteur.

Ensuite, après la thématique du site qui fait le lien, il y a également le contexte de la page sur laquelle est fait le lien. Pour rester dans l’immobilier si vous obtenez un backlink indiquant que vous êtes un acteur de la “loi pinel à Toulouse”, il est préférable que celui-ci vienne d’une page parlant “de la loi pinel”, ou sinon “d’investissement immobilier” ou “de défiscalisation” en général ou sinon d’une page parlant “de lyon” ou “de l’immobilier à Lyon”.

Les possibilités sont nombreuses mais il faut que ça aie du sens. Parler de la loi pinel à Lyon dans un article expliquant la greffe de cheveux… ça vient un peu comme un cheveu sur la soupe. C’est pas bon.

Le E-A-T : formule magique pour du backlink de qualité

E-A-T est un concept apparu dans les “Guides de Google pour les Evaluateurs de Contenu” (Google Quality Raters Guidelines). Et depuis Google a confirmé que c’est un facteur important de son classement.

Le E signifie Expertise. LE A signifie Autorité (authoritativeness) et le T signifie Fiabilité (Trustworthiness). Nous ne nous attarderons pas trop sur le concept en lui même mais il reflète bien ce qu’il faut faire pour obtenir des backlinks.

Faire preuve d’expertise, c’est à dire donner des informations détaillées, expliquées, montrer que l’on connaît bien le sujet est fon-da-men-tal lorsqu’on parle de quelque chose et que l’on veut être positionné dessus.

Ensuite devenir une “sommité” du domaine c’est à dire être mentionné même sans backlink. C’est une preuve d’autorité et le fait d’être connu pour tel ou tel aspect professionnel permettra par la suite d’obtenir des backlinks.

Enfin pour la fiabilité, il faut obtenir des avis, participer et devenir une source pour des projets comme wikipedia ou encore obtenir des prix dans des classements. Être cité comme source sur de grands médias déjà considérés comme fiable peut également contribuer.

Nous reviendrons sur ces critères E-A-T dans un prochain article.

Backlinks : histoire et impact sur le SEO

Backlinks : histoire et impact sur le SEO

Google a introduit les backlinks dans son algorithme dès sa création en 1998. Déjà à l’époque, le moteur de recherche considérait les liens comme des votes de confiance qui lui faciliteraient l’identification de contenus pertinents et de qualité. Cela dit, le système originel a vite fait de montrer ses limites, car il se basait surtout sur la quantité des backlinks et non sur leur qualité. En gros, plus vous avez de liens, mieux c’était. C’est ainsi que de nombreux référenceurs en ont profité pour créer de faux liens et spammer le système. Ce n’est plus le cas aujourd’hui… Google a modifié son algorithme de sorte à privilégier la qualité des backlinks à leur quantité.

Mais cela n’a pas arrêté les pratiques « frauduleuses » pour autant, notamment le « Google bombing », qui consiste à faire en sorte qu’un site web soit bien classé dans les SERP pour des termes de recherche non pertinents, sans rapport avec le sujet en créant de nombreux liens. Concrètement, la pratique consiste à exploiter une caractéristique de l’algorithme PageRank en créant plusieurs liens hypertextes vers un site, des liens associés à un mot ou à une expression. Lorsqu’on tape ce mot ou cette expression sur Google, le site visé apparaît alors en tête des SERP, grâce à ces liens artificiels.

Le Google bombing a notoirement été utilisé à des fins politiques, prenant pour cible des personnalités comme George W. Bush en 2003 : en tapant « miserable failure » sur Google, arrive en tête de résultat le site officiel de la Maison Blanche, avec la biographie de l’ex-président américain. Mais à partir de 2007, Google a encore une fois modifié son algorithme pour contrer les pratiques de Google bombing. Le moteur de recherche a également déployé son algorithme Penguin en 2012, qui lui a permis de lutter contre le spam.

Contactez UN DE NOS EXPERTS

    available from 10:00 – 19:00