SEO On-page

Optimisation SEO On-page : tout savoir sur l’optimisation technique de votre site internet

Le métier du référenceur est truffé de termes techniques un peu barbares, comme celui d’optimisation SEO On-page. Alors si vous êtes débutants et que vous vous intéressez au référencement Google de votre site internet, ne prenez pas peur, nous allons essayer de tout vous expliquer en termes simples.

Optimisation SEO On-page, c’est quoi ce truc ?

L’être humain aime classifier les choses, et le référenceur aussi, il a donc inventé deux termes : le SEO On-Page et le SEO Off-Page. Vous retrouverez parfois ces deux termes déclinés en SEO on-site et SEO off-site. On-site/On-page veut simplement dire “tout ce qu’on peut faire sur le site en lui-même ou sur la page en elle-même” tandis que Off-site/Off-page signifie “tout ce qui est extérieur à la page elle-même ou au site en lui-même”.

Le SEO On-page est donc toutes les actions et optimisations que l’on peut faire sur une page pour améliorer son positionnement sur un moteur de recherche.

Il vous suffit de cliquer là pour la définition du SEO Off-page, auquel nous avons consacré un article à part entière.

All the Lorem Ipsum generators on the Internet tend to repeat predefined chunks as necessary, making this the first true generator on the Internet.

L’importance du SEO et de l’optimisation on page

L’importance du SEO et de l’optimisation on page
Aujourd’hui personne ne peut se targuer de connaître parfaitement le fonctionnement de l’algorithme Google. Néanmoins, avec l’expérience, on identifie assez bien certains points d’optimisation qui permettent de grapiller quelques places dans les résultats du moteur.

Le SEO On-page n’est pas une recette magique car, en plus de ce qui est contenu dans votre page, Google va prendre en compte d’autres facteurs :

Néanmoins, le référencement étant une compétition cruelle ou chacun veut prendre la place du premier ou de celui qui est au-dessus de lui, si vous voulez gagner la course, il vaudra mieux mettre toutes les chances de votre côté.

Donc on peut comparer l’optimisation on-site aux réglages délicats effectués sur un moteur de voiture lors d’une course. Chaque petit détail à son importance pour arriver à décrocher la 1ère position sur Google.

Ainsi, en optimisant le contenu visible (contenu textuel et images) mais également toutes les éléments non visibles (vitesse de chargement, structure et code html, liens internes, …) de votre page ou site, vous communiquerez aux robots des moteurs de recherche (appelés spider ou crawler) de précieux signaux qui vous permettront d’être mieux positionné.

SEO On page : les mots clés, toujours de rigueur

Les mots clés sont et restent la base du SEO et des moteurs de recherche. Si vous êtes pâtissier et que vous souhaitez vendre des tartes à la praline mais que votre site internet n’en fait mention nulle part, il y a de fortes chances pour que vos concurrents arrivent devant vous sur une requête de recherche contenant tarte à la praline.

Sur son site “Comment fonctionne la recherche Google”, le moteur de recherche nous donne clairement cette indication :

La base reste donc de s’assurer que le mot clé sur lequel vous souhaitez vous positionner figure bien dans le corps du texte et dans le titre de la page.

Ensuite il est recommandé de placer le mot clé travaillé en haut de page, c’est à dire en début de texte et plus précisément dans la première phrase.

Encore une fois, ce n’est pas une science exacte mais disons que ça aide à être mieux positionné.

Si de nombreuses questions à propos des mots clés vous viennent à l’esprit (quelle densité, combien de répétitions ? comment les choisir ? combien de mots clés différents peut-on travailler par page ?), nous vous conseillons de lire notre page dédiée au Mots clés pour Google.

La base reste donc de s’assurer que le mot clé sur lequel vous souhaitez vous positionner figure bien dans le corps du texte et dans le titre de la page.

Ensuite il est recommandé de placer le mot clé travaillé en haut de page, c’est à dire en début de texte et plus précisément dans la première phrase.

Encore une fois, ce n’est pas une science exacte mais disons que ça aide à être mieux positionné.

Si de nombreuses questions à propos des mots clés vous viennent à l’esprit (quelle densité, combien de répétitions ? comment les choisir ? combien de mots clés différents peut-on travailler par page ?), nous vous conseillons de lire notre page dédiée au Mots clés pour Google.

Optimisez vos titres Hn

Gardez en tête que d’un point de vue sémantique, une page HTML doit être organisée en paragraphes, titres et sous titres. Cela permet d’indiquer le sujet principal et les sous-sujets secondaires.

Concrètement, et pour les néophytes, cela se traduit dans le code html par des balisages particuliers (balises <h1>titre</h1>, balises <h2>, <h3>…). 

Notre conseil d’optimisation On-page est d’avoir un seul titre de niveau H1 qui doit bien contenir votre mot clé principal. Ce mot clé doit également apparaître dans au moins un intertitre de niveau H2, que vous veillerez toujours à utiliser au moins une fois par page. 

Optimisez les balises Meta Title et Meta Description

Les webmaster qui ne connaissent pas le code html ont du mal à comprendre l’importance de ces balises là. Pire, s’ils utilisent des plateformes de publication de site (gratuites ou pas) ou s’ils utilisent un CMS (content manager system), ils n’en connaissent parfois même pas l’existence.

En effet, ces balises contiennent du texte que l’on ne voit pas à l’écran. Leur contenu n’est pas affiché sur la page. Pour le title par exemple, il s’affiche dans l’onglet de votre navigateur :

Le titre de la page est “Comment fonctionnent les algorithmes de recherche ?” mais en fait la balise title indique “Comment fonctionne la recherche Google ? | Algorithmes de recherche”.

Cette balise title était souvent utilisée par Google pour son affichage dans les résultats de recherche :

De la même manière, la balise meta description n’apparaît pas sur le texte visible de la page. Mais elle était généralement utilisée pour apparaître dans les résultats de recherche de Google. Les 2 petits lignes écrites en noir sous le titre de la page étaient extraites par Google depuis la balise meta description :

Lorsque la balise meta description était manquante, Google se débrouillait pour extraire un morceau de texte depuis la page en question.

Depuis cette année, une mise a jour a également bouleversé les résultats de Google puisque la balise meta title n’est plus exclusivement utilisée, qu’elle est souvent remplacée par le h1 de la page voire, parfois, par un h2.

Chose importante à noter : même si ces balises venaient à ne plus être utilisées par Google, il conviendra de les optimiser correctement. Ce n’est pas parce qu’on ne les voit pas qu’il ne faut pas les travailler.

A ce jour, nous continuons de penser qu’elles sont importantes pour votre positionnement.

Optimisez vos urls pour le SEO

Souvent négligées, les URLs peuvent changer la donne du référencement d’un site. Des URLs lisibles par les robots et les humains fournissent une meilleure expérience utilisateur et sont beaucoup plus partageables : une URL immédiatement compréhensible a plus de chances d’être cliquable et partageable.

Deux règles simples sont à observer :

placer un mot clé dans toutes les URLs
faire en sorte qu’elles soient les plus courtes possibles

Optimisez vos urls pour le SEO

Pour bien se positionner sur Google, nous vous conseillons d’utiliser au moins 1 image et si possible plusieurs images sur votre page afin d’illustrer votre propos, vos services, vos produits.

Optimisez-les pour avoir des temps de chargement raisonnables, pour satisfaire aux standards du web en vigueur (images adaptatives avec picture ou srcset). Faites en sorte que l’url de votre image (le nom de fichier par exemple) contienne les mots clés que vous travaillez. Placez-les dans le texte proche des concepts auxquels elles se rapportent et aidez Google à identifier tout cela en renseignant certains attributs.

Par exemple l’attribut alt qui désigne le texte alternatif pour les non voyants et en cas de non chargement de l’image est un point positif et pour le référencement et pour l’accessibilité du site. Le title de vos images, lui, désigne un champ permettant de donner des informations additionnelles, n’hésitez pas à l’utiliser également.

Les liens internes aussi font partie de l’optimisation On-page

Les webmasters ont pour habitude de prévoir la navigation avec des menus. Que ce soit le fil d’ariane, un menu principal de haut de page ou des menus secondaires en sidebar (sur le côté, pardonnez les anglicismes), ces menus sont importants pour l’utilisateur.

Ils lui permettent de naviguer sur le site sans avoir à chercher un lien quelque part dans le texte. Néanmoins, il est fréquent dans une page de faire référence à des sujets qui sont contenus sur d’autres pages. Par exemple ici nous pourrions vous inviter à découvrir notre agence de référencement naturel Net Wash ou notre page sur le netlinking.

Cela apporte de la richesse : l’internaute intéressé peut donc naviguer sur des contenus connexes au fur et à mesure de sa lecture. Le robot de Google (comme celui d’autres moteurs de recherche) en fera de même.

Lorsque vous faites des liens internes, optimiser l’ancre dudit lien fait partie du SEO on page, comme l’indique Google dans ses consignes aux webmasters :

L’idée est donc d’intégrer des liens dans le texte en veillant à ce qu’ils renvoient vers du contenu pertinent et en rapport avec la page visitée.

Ce faisant, ces liens diminuent le taux de rebond et augmentent la durée moyenne des visites, qui sont 2 KPI (Key Performance Indicator) très importants en webmarketing.

Contactez UN DE NOS EXPERTS

    available from 10:00 – 19:00